Rio 2016 : pourquoi la piscine olympique est devenue verte

Lundi dernier, la piscine olympique destinée aux épreuves de plongeon a viré au vert et aucune explication officielle n’est disponible pour le moment. Les organisateurs ont souligné qu’après les tests, l’eau ne constitue pas un danger pour les athlètes. De leur côté, ceux-ci se sont rapidement habitués à la couleur de l’eau.

Si la couleur verte est habituelle pour une piscine en extérieur, elle est plutôt rare pour une piscine olympique et les suppositions se sont multipliées. L'explication la plus plausible serait la présence d’algues dont la croissance serait stimulée par la température de l’eau (qui est plus chaude par rapport au bassin où les athlètes nagent). En théorie la quantité de chlore présente suffirait largement à lutter contre cette propagation. Mais l'organisation des JO a reconnu, mercredi, une panne de la pompe supposée diffuser du chlore dans le bassin.

Les athlètes s’adaptent

Venus à Rio pour chasser les médailles, les athlètes ne se formalisent pas trop sur la couleur de l’eau, tant qu’ils ne se sentent pas en danger et qu’elle n’influe pas sur leurs résultats. La plongeuse malaisienne Pandelela Rinong a gagné une médaille d’argent et elle partage cet avis : « ce n’est pas un gros problème tant que ça n’affecte pas nos performances ».  Néanmoins, certains participants à la natation synchronisée auraient eu du mal à distinguer leurs partenaires à cause de la couleur de l’eau. Par contre, des plongeurs ont affirmé que cette caractéristique constitue un atout, il devient plus facile de différencier l’eau et le ciel.

>>> Lire aussi : La BBC va filmer les Jeux olympiques à 360°


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire