Une pétition contre la riposte graduée

manifestation olivennesLe magazine SVM se monte contre la loi Hadopi, née de la fameuse mission Olivennes qui a entre autres introduit la notion de riposte graduée.

Avec déjà près de 7000 signatures, cette pétition s’adresse aux députés, et dénonce une “aggravation de la situation” ainsi qu’une mesure “inefficace et indigne d’une économie moderne”.

« Une image caricaturale de pillards »

La loi Hadopi, qui doit instaurer prochainement une riposte graduée pour punir le téléchargement illégal, va bientôt être débattue prochainement par les députés. Avant cela, le magazine SVM compte mettre ces derniers en garde sur leur vision de cette loi. “Il existe déjà des lois pour punir la contrefaçon”, précise la pétition, “[ces mesures] ne montrent de l’ensemble des internautes qu’une image caricaturale de pillards”. Le texte ne mâche pas ses mots face à ce projet de loi, mais met également en garde contre “la création de réseaux toujours plus clandestins”.

Parmi les quelque 7000 signataires recensés à l’heure actuelle, plusieurs députés européens, politiques, associations ou encore artistes font partie de la liste. L’idée de riposte graduée a déjà été malmenée par le passé, notamment lors de son évocation par Denis Olivennes. Parmi les avis critiques, l’UFC-Que Choisir a dénoncé un projet qui “vise clairement à masquer une sanction pénale.” Par la suite, le Parlement européen s’est également montré réticent à la mise en place d’une riposte graduée. La loi Hadopi n’a donc pas fini de faire parler d’elle, notamment avec l’arrivée prochaine des débats autour de ce projet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire