Europe : la fin du roaming payant en juillet 2014 ?

On savait déjà que les coûts de roaming devraient baisser au premier juillet 2013, comme chaque année, on apprend cette semaine qu’ils disparaitront totalement à compter du 1er juillet 2014 au sein des pays de l’Union Européenne.  

Mardi 11 juin, les 27 commissaires membres de la Commission Européenne ont en effet voté pour la suppression des frais d’itinérance en Europe d’ici le 1er juillet 2014, rapporte le journal britannique The Telegraph. « Ils se sont mis d’accord pour qu’à cette période l’an prochain nous nous soyons débarrassés de ces frais », affirme une source du journal. Au cours des six prochaines semaines une proposition de texte devrait être préparée avant d'être présentée devant le Parlement Européen.

Pas de frais d'itinérance mais des abonnements plus chers ?

Depuis six ans, les tarifs d’itinérance en Europe ne cessent de chuter drastiquement. Ainsi, le 1er juillet 2012, ils ont été fixés au maximum à 70 centimes d’euro par mégaoctet puis baisseront à 45 centimes le 1er juillet prochain. Pour les opérateurs, la fin des frais d’itinérance signifierait un manque à gagner important. L’itinérance coûte en effet de l’argent à l’opérateur d’origine de l’usager qui doit payer des frais à l’opérateur dont l’usager utilise le réseau pour pouvoir communiquer. L’objectif de Bruxelles serait ainsi d’avoir un marché des télécoms moins éclaté en Europe et plus concentré autour de quelques opérateurs. A la manière d’un territoire comme la France, la transmission d’un appel d’un opérateur vers un autre serait alors transparente pour le client. Néanmoins, les opérateurs devant toujours se facturer les uns les autres pour se connecter, il est probable que le coût du roaming soit répercuté à terme sur le prix classique de l’abonnement à un opérateur.

En France, les opérateurs ne semblent pas inquiets. Ainsi, Orange dit « préparer au mieux l’arrivée de ses projets prévus plutôt à horizon 2014 » quand SFR affirme proposer déjà « des prix inférieurs à l’eurotarif ». Pour les opérateurs français, c’est toute une partie de leur grille de tarifs qui pourrait perdre de la valeur. La montée en gamme des forfaits se faisant souvent sur le roaming offert à l’international. Pourtant, chez SFR, la proposition de Bruxelles n’inquiète pas outre mesure. « Ce n’est pas l’Europe qui coûte le plus cher, il y a une forte demande vers la Chine ou l’Amérique », nous explique une porte-parole de SFR. « Les offres actuelles de SFR comptent les appels vers les mobiles mais également vers les fixes », complète-t-elle, ce qui ne serait pas le cas en cas de suppression de frais de roaming où seuls les appels depuis les mobiles seraient concernés. Contacté par nos soins, Bouygues Telecom n’a pas souhaité commenter l’information du Telegraph. Philippe Brun, Directeur marketing roaming et data mobile d'Orange, qui propose des pass spécifiques pour les personnes désirant se déplacer en Europe, nous indique quant à lui que « les futures évolutions tarifaires du roaming pourront évidemment avoir un impact sur ce type de pass qui répondent aux besoins actuels [des] clients » mais que l’opérateur « continuera de proposer à ses clients des offres attractives et adaptées à leurs besoins ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • H-hich
    "Pas de fris" Il a pas free il a pas comprit.

    Sinon je dirais : ENFIN !

    En tant que frontalier, je dirais que ca serai bien fait pour leur gueule... Plus aucun operateur ne fait de forfait "frontalier" et quand ils le faisaient c'etait a base de forfait a 80/120€ par mois... Là je vais conserver mon petit forfait 9.99€ 4h + internet 3Go virgin et hop !
    0