Un cabinet d'avocat recrute une intelligence artificielle

Récemment, la victoire éclatante de l’intelligence artificielle de Google face au champion du monde de go a démontré l’énorme potentiel des superordinateurs. En se basant sur Watson, le programme conçu par IBM, l’Université de Toronto a créé Ross, un robot spécialisé dans le droit des entreprises. Après une levée de fonds, Ross franchit une nouvelle étape, le cabinet BakerHostetler vient de l’intégrer dans son équipe, il appuiera les juristes en charge des faillites d’entreprise.

BakerHostetler espère améliorer ses services

Comme le robot-avocat élaboré par Joshua Browder, quelques secondes suffiront à Ross pour répondre à une question. Il dispose d’une base de données composée de textes, de décisions juridiques ainsi que des principales études réalisées par les chercheurs en droit des affaires. Ainsi, il apportera une réponse précise et documentée.

Par ailleurs, l’Intelligence Artificielle assure aussi une mission de veille. Les avocats seront à jour par rapport aux récentes évolutions de la réglementation et des nouvelles décisions qui pourraient faire jurisprudence, ce qui constitue un atout dans le cadre de certaines affaires. Après le droit des entreprises, Ross renforcera progressivement ses compétences avec d’autres spécialités et il pourra ainsi remplacer le travail d’un assistant juridique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire