Des chercheurs créent un robot cafard en guise d’espion

L’espion russe du futur sera-t-il un robot cafard ? En effet, des chercheurs de l’université fédérale de la Baltique Immanuel Kant ont développé un petit robot espion, imitant le comportement d’une blatte.

Mesurant 10 cm de long pour une dizaine de grammes, le prototype s’inspire de l’une des plus grandes blattes du monde : Blaberus Giganteus. Outre la ressemblance, ce cafard robotique imite également le mode de déplacement de son homologue animal.  A cet effet, les chercheurs lui ont doté d’une série de capteurs lui permettant de se déplacer tout en esquivant les obstacles. Pouvant transporter une petite charge de 10 grammes, il se pilote à distance à partir d’une télécommande ou d’un smartphone. Enfin, le prototype actuel se déplace à une vitesse de 43 centimètres par seconde pour un parcours de 20 minutes. La prochaine étape consiste à améliorer son autonomie tant au niveau de la batterie que sa capacité à opérer tout seul à travers un itinéraire préprogrammé.

Si l’armée russe s’intéresse déjà au projet, ce robot pourrait faire office d’éclaireur dans l’avenir. Il pourrait également trouver une application pour les missions de reconnaissance ou d'infiltration, de recherche et de sauvetage dans les endroits inaccessibles à l’homme.


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire