Quand les robots imitent le comportement des essaims

Colias est le fruit de la collaboration entre une équipe de scientifiques britanniques et chinois. Inspiré de la nature, il s’agit d’un microrobot autonome capable d’imiter le comportement d’un essaim, une fois reproduit en masse.

Conçu afin de mieux étudier les comportements collectifs, Colias tire son nom d’un genre de papillon. L’objectif consiste à imiter le mécanisme des essaims, afin de l’appliquer sur des robots autonomes pour la réalisation des tâches complexes dans la vie courante. Mesurant à peine 4 cm de diamètre, chaque robot peut se déplacer à une vitesse de 35 cm par seconde et utilise un détecteur de mouvement inspiré du criquet pour éviter les obstacles. À cet effet, Colias communique avec ses semblables via des capteurs infrarouges d’une portée de 0,5 cm et 2 m. Grâce à un processeur et un algorithme spécifique, les microrobots œuvrent ensemble pour simuler le comportement d’un essaim d’abeilles. D’ailleurs, les chercheurs les ont déployés dans un environnement contrôlé en laboratoire en guise d’essai.

À l’état de prototypes, ces essaims robotiques ont pour avantage leur faible coût de production. Ce qui ouvre la voie vers une possibilité de production en grande quantité. La prochaine étape consiste à améliorer son module de vision en s’appuyant sur un microprocesseur plus performant.

Essaim robotique

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire