Le robot Hermes du MIT se contrôle avec un exosquelette

Hermes est le nouveau-né des chercheurs du département de génie mécanique du MIT. Il s’agit d’un humanoïde capable de reproduire les mouvements de son contrôleur en temps réel. Un contrôle qui se fait à partir d’un exosquelette.

Hermes se présente comme un robot bipède muni d’une caméra embarquée dans sa tête. Doté de deux mains comportant chacune trois doigts,  il se connecte à un exosquelette qui permet à son porteur de le commander. Le robot peut ainsi imiter les mouvements de ce dernier avec précision.

Si le contrôle général se fait via l’exosquelette, l’opérateur se sert d’un joystick pour les manipulations délicates nécessitant l’usage des mains et des doigts du robot. Ce procédé  a pour avantage de faciliter l’interaction avec le robot tout en bénéficiant d’une rétroaction. En effet, le contrôleur peut se mettre dans la peau du robot grâce à des stimulateurs de force qui reproduisent ses sensations. Au cas où l’humanoïde est déséquilibré, la sensation est également ressentie par son maître.

Si la technologie permet de reproduire les réflexes et la coordination humaine, ce robot pourrait être utilisé pour les missions de recherche et de sauvetage dans les zones sinistrées. Combiné à des lunettes de réalité augmentée, il pourrait se doter d’une intelligence et d’un certain niveau d’autonomie pour s’affranchir de maître.


Robot Hermes du MIT

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire