Des chercheurs du MIT ont réussi à imprimer un vrai robot en 3D

Une seule impression a suffi pour ce robot, mais a exigé tout de même 22 heures de travail.

Une équipe du Computer Science and Artificial Intelligence (CSAIL) du MIT a utilisé l’impression 3D pour créer la totalité des composants d’un robot. Ils ont ainsi réussi à imprimer en même temps les éléments solides et les parties liquides. Selon Daniella Rus, directrice du CSAIL, ce procédé permet d'accélérer la fabrication de machines fonctionnelles. Après l’installation d’une batterie et d’un moteur, «le robot peut pratiquement marcher dès sa sortie de l’imprimante ».

Cette technique requiert l'utilisation d'une imprimante 3D à jet d'encre qui libère des gouttes de matériaux dont la largeur est  inférieure à la moitié d'un cheveu humain. Cette technologie permet de mieux contrôler la disposition des différents matériels. Pour solidifier les structures, les scientifiques ont opté pour un rayon ultraviolet. Ainsi, une seule impression suffira à créer le robot.

Afin de tester leurs idées, les chercheurs ont construit un hexapode qui se déplace grâce à 12 pompes hydrauliques. En tout, la construction du petit robot a duré 22 heures et après l’ajout d’un moteur, il a pu effectivement se déplacer. Les chercheurs espèrent améliorer le processus pour qu’il soit possible de créer une machine utilisable à partir de zéro lorsque c’est nécessaire, évacuer des civils hors des zones sinistrées par exemple.

Cette nouvelle invention confirme l’énorme potentiel de l’impression 3D.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire