Des chercheurs s'inspirent de la punaise d'eau pour créer un robot

Des chercheurs se sont inspirés de la notonecte ou abeille d’eau pour développer un robot innovant. Baptisé Row-bot, le prototype est capable de baigner dans les étangs pour ensuite dévorer les bactéries présentes afin de s’autoalimenter.

On doit cette punaise d’eau robotique aux scientifiques de l’université de Bristol. Le Row-Bot se distingue par sa capacité à tirer profiter du milieu aquatique dans lequel il évolue pour faire le plein d’énergie ou plutôt de bactéries. Pour ce faire, il est constitué de deux éléments : un mécanisme de propulsion à base de pagaies motorisées et un « estomac » artificiel où une pile à combustible microbienne produit de l’électricité pour alimenter le tout. En ingérant de l’eau, le robot est en mesure de convertir les bactéries dedans en électricité pour se propulser et alimenter ainsi les pagaies. Ces derniers sont dotés d’une structure imprimée en 3D et intègrent un cadre recouvert d’une membrane élastique.

Ce robot est pour l’heure au stade de prototype, mais la prochaine étape consiste à lui doter d’un système de contrôle et de surveillance. À part ouvrir la voie vers des robots autonomes en énergie, cette technologie pourrait trouver une application dans la télédétection et la surveillance d’un environnement.

 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire