Des chercheurs créent un robot biologique imprimé en 3D


Bio-Bot est la dernière invention robotique des chercheurs de l’université de l’Illinois. A mi-chemin entre nature et artifice, il s’agit d’un robot biologique à base de cellules musculaires. Le tout monté sur un squelette imprimé en 3D.

Mesurant à peine moins d’un centimètre, le prototype est en mesure de se déplacer. Cela est rendu possible grâce à des impulsions électriques qui provoquent la contraction des cellules musculaires. Cette réaction à un stimulus extérieur permet alors au robot de marcher en effectuant des mouvements vers l’avant. De même, les scientifiques peuvent contrôler la vitesse de déplacement en variant la fréquence des impulsions électriques. Techniquement, Bio-Bot est inspiré de la structure du corps  humain avec les os, les muscles et les tendons. A cet effet, il dispose d’un squelette en hydrogel imprimé en 3D à la fois solide et flexible.

Plus tard, l’équipe dirigée par le professeur Rashid Bashir envisage d’améliorer sa capacité pour des mouvements plus précis. Dans l’avenir, ce robot biologique pourrait trouver une application en médecine ou dans l’environnement. Il pourrait alors servir de capteurs autonomes pour acheminer un médicament ou faire office d’implants intelligents en chirurgie.

Bio-Bot, robot biologique

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire