En 2035, 50% des emplois japonais pourraient être confiés à des robots

Le Japon fait partie des pays précurseurs en matière de robotique, mais l’étude menée par une équipe de scientifiques du NRI préfigure d'un Japon rempli de robots. En effet, selon les conclusions de ces travaux, d’ici 2035, la moitié des employés serait remplacée par des robots.

On doit cette étude à l’équipe dirigée par Yumi Wakao du Nomura Research Institute ou NRI. En se basant sur l’analyse de 600 métiers, les chercheurs sont parvenus à conclure que 49 d’entre eux pourraient être assurés par des systèmes robotiques d’ici 20ans. Pour ce faire, les scientifiques ont évalué la probabilité d’automatisation de chaque poste, en fonction du degré de créativité qu’il nécessite. Ainsi, les métiers liés aux mains d’œuvres agricoles, aux services administratifs et à la livraison de marchandises sont les plus susceptibles d’être automatisés. En revanche, ceux liés à l’enseignement et à l’écriture devraient être maintenus par des humains. En dehors du Japon, 47% des emplois pourraient être automatisés aux Etats-Unis et 35% au Royaume-Uni d’ici 2035, selon les mêmes analystes.

Notons cependant qu’il s’agit uniquement d’un calcul hypothétique. En effet, les chercheurs précisent que le résultat ne tient pas compte des facteurs sociaux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire