Les robots vont-ils un jour tous nous tuer ?

Selon une étude menée dans le cadre de la sortie de la série TV WestWorld et relayée par Metro UK, 40 % des sondés pensent que les robots pourraient un jour se soulever contre l’humanité. La démocratisation de la robotique, qui est pour l’instant considérée comme une avancée, représenterait donc une peur concrète.

La série Westworld, qui vient de voir son premier épisode diffusé sur HBO aux États-Unis, met en scène un monde dystopique dans lequel des robots humanoïdes sont utilisés comme des attractions de toutes sortes pour les humains, comblant leurs moindres désirs, jusqu’à ce que certains d’entre eux décident de se rebeller contre l’humanité. Ce type de scénario n’est pas nouveau, puisque le rapport des humains aux robots a été traité dans de nombreuses oeuvres d’Asimov à Real Humans en passant par Terminator, et Westworld est d’ailleurs l’adaptation d’un film du même nom, sorti en 1973 et réalisé par Michael Crichton, dont l’histoire est similaire.

Cette nouvelle série de J.J. Abrams est donc l’occasion de relancer le débat du potentiel danger que pourraient représenter des robots dans notre société. « Il semble inévitable que les robots fassent partie de notre quotidien d’ici 20 à 30 ans », explique Noel Sharkey, chercheur et professeur en intelligence artificielle et en robotique à l’Université de Sheffield, en Angleterre. « Cela sera très progressif, jusqu’à ce que nous ne fassions même plus attention à eux. (…) Je ne pense pas qu’il y ait de quoi s’inquiéter pour l’instant, mais s’ils ont un jour une apparence trop proche des humains, ils pourraient nous tromper de bien des manières ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire