Rooter le Galaxy S5 : simple comme un bouton de Geohot

Le hacker George Hotz, plus connu sous le pseudonyme Geohot, semble toujours aussi doué lorsque s’agit de contourner la sécurité d’un appareil. Son nom a plus souvent été lu et entendu du côté du monde des iPhone, notamment parce qu’il est parvenu à « jailbreaker » de nombreuses versions du système mobile d’Apple, iOS. Il était même venu à bout du système de sécurité réputé inviolable de la PlayStation 3, ce qui lui a d'ailleurs valu beaucoup d'ennuis de la part de la firme japonaise Sony.

Le jeune homme, qui travaille aujourd’hui chez Facebook, semble toujours aussi fasciné par la sécurité et s’intéresse désormais aux appareils sous Android, notamment au récent Galaxy S5 de Samsung. Il a même créé un outil dédié à ce téléphone, disponible au téléchargement depuis un site dédié : towelroot.com. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un moyen de « rooter » son appareil, en d’autres termes obtenir le contrôle absolu sur le système. 

Lire : [Test] Samsung Galaxy S5 : la perfomance ne fait pas tout

La particularité de l’outil réside dans sa simplicité. Un seul bouton depuis l’interface du logiciel permet d’exécuter la procédure : « Make it ra1n ». Les habitués des logiciels de Geohot ne seront pas surpris, le hacker ayant pour habitude de fournir des applications utilisables par tous, dont le fonctionnement se résume en général à un seul et unique bouton. Le Galaxy S5 n’est pas le seul appareil compatible avec l’outil de Towelroot. Le Galaxy S4 Active, le Galaxy Note 3 et le Nexus 5 sont également supportés, rendant le « root » accessible simplement au plus grand nombre.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire