Microsoft trouve des failles dans Safari

Safari Windows AppleMicrosoft vient de publier un bulletin d’alerte à propos du navigateur Safari, développé par son concurrent Apple.

Compatible avec Windows depuis bientôt un an, ce navigateur présenterait pas moins de trois failles dangereuses sur le système de Microsoft.

Microsoft alerte Apple

Décidément, la guerre des navigateurs va bien au-delà de simples annonces, à tel point que les concurrents vont jusqu’à trouver les failles des navigateurs pour publier des alertes. Ainsi, Microsoft prévient qu’un de ses ingénieurs a découvert trois failles dangereuses dans Safari pour Windows. Ces failles permettent d’injecter un code malicieux dans le système lorsque le navigateur visite un site infecté.

Du côté d’Apple, les développeurs seraient déjà au travail sur ces failles, et en auraient même déjà corrigé une, qui permet de voler des données sur le disque dur de la victime. Une fois de plus, la firme à la pomme va devoir travailler d’arrache-pied pour convaincre les internautes sous Windows de passer à son navigateur, alors que ce dernier se traîne une réputation peu enviable après un démarrage difficile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • thenateos@IDN
    Une chose est sûr, c'est que le contraire ne se fera pas.
    Apple devrait faire tout comme Microsoft et ne pas s'emmerder à développer leur navigateur pour windows ... surtout qu'avec tous ceux disponibles sur ce dernier, Safari ne sortira jamais la tête de l'eau.
    3
  • noldarn
    Microsoft ferait mieux d'utiliser son énergie à débugger ses propres programmes plutôt que de chercher les failles dans ceux des autres ...
    Sinon d'accord avec Thenateos sur le fait que Safari va avoir des difficultés pour s'imposer sous windows ...
    1
  • Marquant_Benjamin
    Les failles sont belles et bien là, temps qu'apple s'en occupe temps mieux, cela aurait pu se faire sans trop de bruits, mais par soucis de concurrence ça s'explique....

    Apple aurait pu trouver des failles sur IE7, bah on l'aurait moins critiqué, surtout qu'il est vrai que safari était peu maniable à ses débuts sous windows.. Il es aussi prudent à windows de vérifier des programmes extérieurs à windows, il le fait très bien pour les pilotes (surtout en partenariat avec nvidia et amd) alors pourquoi ne voir Uniquement le coté commercial et concurrentiel
    1