Une Safety-Car virtuelle testée en Formule 1

Suite à l’accident tragique qui a touché Jules Bianchi lors du Grand Prix F1 du Japon, un nouveau système de Safety-Car virtuelle a été testé ce weekend pendant le Grand Prix des États-Unis, à Austin au Texas. Le principe est plutôt simple : en cas d’accident sur le circuit, le dispositif peut faire ralentir les pilotes d’environ 35% dans une zone de danger, signalée par les drapeaux jaune. Un temps au tour de référence est indiqué sur l’écran des volants, qu’ils doivent respecter sans quoi une pénalité est infligée. Un signal sonore vient alerter le pilote lorsque son rythme est trop élevé, afin de l’aider à déterminer la bonne vitesse.

Le dispositif a été testé avec succès durant les séances d’essais, avec un accueil plutôt positif de la part des pilotes, bien que des optimisations semblent encore possible pour rendre le système plus simple et confortable. Maintenant que l’essai s’avère concluant, la FIA (fédération internationale de l’automobile) déterminera en accord avec les différentes équipes le moment à partir duquel ce Safety-Car virutel sera introduit pendant les courses.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire