Galaxy Note 7 : les résultats de l'enquête seront dévoilés en décembre

Selon les informations du quotidien Korea Herald, Samsung s’apprêterait enfin à révéler les causes des incidents ayant mis fin à la vente de son Galaxy Note 7. Les résultats de l’enquête devraient ainsi être publiés dans le courant du mois de décembre.

Quelques semaines à peine après le début de sa commercialisation en août dernier, le Galaxy Note 7 a dû être retiré de la vente. Après de nouvelles séries de smartphones commercialisées, les problèmes d’explosion du smartphone étaient toujours présents, tant et si bien que le constructeur coréen a purement et simplement abandonné sa phablette et lancé une enquête le 11 novembre dernier.

En septembre dernier, Samsung affirmait que ces explosions étaient dues à une surchauffe de la batterie, sans toutefois détailler davantage les causes de cette surchauffe ni mettre en cause ses fournisseurs. Une théorie finalement abandonnée par le constructeur après que d’autres appareils dotés de nouvelles batteries ont eux aussi pris feu. Selon certaines informations, il pourrait également s’agir d’un souci causé par le système de charge rapide de Samsung, trop puissant, qui fragiliserait ainsi les éléments de la batterie lithium-ion. Quoiqu’il en soit on devrait enfin connaître le fin mot de l’histoire le mois prochain.

En effet, selon les informations du quotidien Korea Herald, Samsung dévoilerait les résultats de son enquête sur les incidents du Galaxy Note 7 d’ici la fin de l’année. Des résultats qui devraient être publics. « Tout en faisant le rappel de ses téléphones pour des raisons de sécurité, Samsung a continué sa propre enquête sur les smartphones explosifs. Les batteries sont considérées comme le point inflammable, mais plusieurs facteurs peuvent avoir causé les explosions », explique le journal coréen. De quoi permettre à Samsung de passer enfin à autre chose en attendant l’annonce du Galaxy S8, prévue pour la fin du mois de février prochain.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire