Un homme brulé par un Galaxy Note 7 attaque Samsung en justice

Au début du mois de septembre, un risque d’explosion a été identifié chez les Samsung Galaxy Note 7. La cause de ce risque serait une anomalie de la batterie qui chauffe de manière excessive. Les cas d’explosion ou de surchauffe ont augmenté depuis quelques semaines et il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour voir la marque coréenne être poursuivie en justice par un utilisateur.

Le 9 septembre dernier en Floride, un homme prénommé Jonathan Strobel a malheureusement été touché physiquement à cause d’une défaillance de son Galaxy Note 7. Son smartphone a pris feu alors qu’il était situé dans la poche de son pantalon. Ce dernier a été brûlé au second degré au niveau de la cuisse droite et également au niveau du pouce lorsqu’il a voulu retirer le Galaxy Note 7 de sa poche. Jonathan et son avocat ont décidé de demander des dommages et intérêts pour les blessures causées par l’appareil.

85% des Galaxy Note 7 vendus sont encore dans la nature

L’incident a eu lieu une semaine après le rappel « informel » de Samsung et une semaine avant le programme de rappel national effectué le 15 septembre aux Etats-Unis. La Commission américaine qui s’assure de la sécurité des consommateurs « Consumer Product Safety Commission » a en effet appelé à tous les utilisateurs d’un Galaxy Note 7 à échanger leur smartphone de façon officielle. Malheureusement, il était trop tard pour Jonathan Strobel qui avait déjà été brûlé.

La marque n’a pas voulu s’exprimer concernant la poursuite en justice mais elle a profité pour rappeler à ses utilisateurs de ramener et d’échanger au plus vite leurs smartphones. En effet, au jour d’aujourd’hui, 85% des Galaxy Note 7 vendus aux États-Unis sont encore dans la nature.

>>>>> Lire aussi : Les Samsung Galaxy Note 7 seront remplacés en magasin dès le 21 septembre

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire