[MWC] Galaxy S6 et S6 Edge : les prix et caractéristiques

Samsung a dévoilé ce dimanche son nouveau Galaxy S6Samsung a dévoilé ce dimanche son nouveau Galaxy S6

Mise à jour : Lors de sa conférence au MWC 2015, Samsung n’a pas tari de détails quant aux caractéristiques de ses nouveaux Galaxy S6 et S6 Edge, mais a scrupuleusement omis d’en préciser les tarifs. Un manque finalement comblé par une fuite relayée par SamMobile.com.

  • Galaxy S6 32 Go : 699 €
  • Galaxy S6 64 Go : 799 €
  • Galaxy S6 128 Go : 899 €
  • Galaxy S6 Edge 32 Go : 849 €
  • Galaxy S6 Edge 64 Go : 949 €
  • Galaxy S6 Edge 128 Go : 1049 €

Vertigineux, ces tarifs ressemblent à ceux pratiqués par Apple sur ses iPhone, concurrents directs des Galaxy. Samsung pratique également le pas de 100 euros entre deux tailles de stockage et un gap de 150 euros supplémentaires entre S6 et S6 Edge, à l’instar de l’iPhone 6 et du 6 Plus.

Article originel du 1er mars 2015

L’attente aura été longue, les rumeurs nombreuses. Mais voilà que la fin du suspense est arrivée pour les nouveaux appareils haut de gamme de Samsung. « Les », puisque le géant coréen a décidé de livrer deux versions de son smartphone, le Galaxy S6. Le premier, conventionnel, succède fièrement au semi-échec qu’a été le Galaxy S5. Ils inaugurent un nouveau design unibody qui n’a plus rien à voir avec le Galaxy S5, dont la finesse dépasse l’iPhone 6 : 6,8 mm.

Le Galaxy S6 propose un capteur de 16 mégapixels à f/1,9Le Galaxy S6 propose un capteur de 16 mégapixels à f/1,9Pour la première fois dans l’histoire des Galaxy S, Samsung a décidé de ne pas augmenter la taille de l’écran. On conserve donc un afficheur de type Super AMOLED 5,1 pouces, protégé par la quatrième et dernière génération de Gorilla Glass. Du côté de la définition cependant, les choses s’améliorent considérablement. Samsung vient enfin concurrencer le G3 de LG en passant au Quad HD, soit 2 560 x 1 440. La résolution prend la tête sur le marché des smartphones, avec 577 pixels par pouce !

À l’intérieur, les choses sont nouvelles pour l’Europe. Sur les dernières générations de Galaxy S, Qualcomm était chargé de fournir les puces pour animer les appareils de la marque. Pendant ce temps en Asie, Samsung y installait des processeurs développés en interne, la gamme des Exynos. Visiblement, plus rien ne retient le coréen de commercialiser ses processeurs maison en Europe, puisqu’il a décidé de se passer des services du géant des processeurs mobile américain. Nous allons donc pouvoir découvrir les Galaxy S6 avec une puce Exynos 7420 à huit coeurs (4x 1,5 GHz Cortex A53 pour l’économie d’énergie et 4x 2,1 GHz Cortex A57 pour la performance). Compatible 64 bits, ce processeur exploite 3 Go de mémoire vive de dernière génération (DDR4).

Un chargement plus rapide que la concurrence

De manière surprenante, la question de l’autonomie n’est plus abordée sous l’angle de la capacité de la batterie, mais en temps d’utilisation : 11h d’utilisation en 4G, 13h en vidéo et 49 h en musique. La batterie est désormais enfermée, contrairement aux habitudes de la marque depuis de longues années, mais elle est compatible avec les deux standards de chargement sans fil (WPC & PMA). Il a surtout été question de la question de la performance de rechargement. À en croire Samsung, passer de 0 à 100 % prend seulement la moitié de temps d’un iPhone 6 et récupérer 4h d’utilisation ne demanderait que 10 minutes relié à une prise.

La partie photo n’a pas été oubliée dans la liste des améliorations, puisqu’un nouveau capteur 16 mégapixels f/1.9 est intégré à l’arrière de l’appareil, avec un système de stabilisation optique. En façade, il est question d’un capteur 5 mégapixels d’une ouverture identique. L’accent a été visiblement mis sur les performances en faible luminosité, démonstration à l’appui face à un iPhone 6 Plus d’Apple. Si les résultats étaient en faveur de Samsung, nous tâcherons de vérifier cela dans les faits.

Galaxy S6 Edge, l’innovation sans intérêt ?

La version Edge du S6 repousse l'écran jusqu'aux bords du smartphoneLa version Edge du S6 repousse l'écran jusqu'aux bords du smartphone
Mais pour les amateurs d’innovation, c’est le Galaxy S6 Edge qui va attiser la convoitise. Reprenant une idée inaugurée à la rentrée 2014 avec le Galaxy Note Edge, le Galaxy S6 Edge va encore plus loin. Plutôt qu’un seul côté, ce sont les deux tranches de l’appareil qui profitent de bords incurvés. L’œil humain préférant la symétrie, cette particularité est bien plus séduisante et agréable à regarder que le seul côté du Note Edge. Mais encore une fois, à quoi bon ? Les avantages de cette technologie, en matière de fonctionnalités, ne sautent pas vraiment aux yeux, d’autant que la présentation n’a pas vraiment mis l’accent dessus.

Quoi qu’il en soit, ces nouveaux Galaxy S6 seront disponibles à partir du 10 avril prochain, dans trois capacités différentes : 32, 64 et 128 Go. Ce détail risque de contrarier les amateurs de la marque, habitués à la flexibilité d’un lecteur de cartes micro SD. Samsung se calque donc le mode de fonctionnement d’Apple. Aucun prix n’est pour l’instant connu pendant, difficile donc de savoir si la mémoire sera facturée au prix fort. Mais en expliquant que la mémoire a été développée spécifiquement, un mélange entre SSD d’ordinateur et eMMC de mobile, le format propriétaire pourrait bien alourdir la note.

Lire : Retrouver toute l'actualité du Mobile World Congress 2015

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Jean Louis Duret
    Trop cher, beaucoup trop cher, malgré des caractéristiques "canon" au moins sur le papier. Je crains que Samsung qui s'est positionné milieu de gamme et maintenant trop concurrencé par les low-cost, tente de se positionner haut de gamme, mais n'est pas Apple qui veut. Je compare cette démarche à Renault qui n'a jamais pu concurrencer par ex Audi. Mauvais temps pour Samsung
    0