[IFA 2014] Samsung Gear S, la montre qui vivait sans smartphone

Certaines annonces de la conférence Unpacked de Samsung ont de quoi surprendre, à l’image du Galaxy Note Edge. D’autres sont un peu plus attendues, à l’image de la montre Gear S. Nombreuses auront été les rumeurs qui prévoyaient son lancement à l’occasion de l’IFA 2014. Un an tout rond après la première montre connectée de Samsung, la Galaxy Gear, le constructeur coréen enchaine sa quatrième génération en la matière, après la Gear 2 et la plus récente Gear Live. La nouveauté, la Gear S, tranche radicalement avec les autres membres de sa gamme : elle se veut totalement indépendante du téléphone.

Jusqu’ici, de nombreuses montres connectées se sont vues reprocher leurs dépendances vis-à-vis des appareils mobiles auxquelles elles sont connectées. Samsung a visiblement bien conscience du problème et tente d’émanciper sa gamme Gear. La Gear S arbore un design incurvé, qui épouse par conséquent au mieux la forme du poignet. Très grande, elle est équipée d’un écran Super AMOLED couleur et tactile de 2 pouces 360 x 480, des valeurs bien plus importantes que la plupart de ses concurrentes.

Lire : [Test] Galaxy Gear de Samsung, on craque (ou pas) ?

Et cette générosité tombe à pic, puisqu’il s’agit du principal moyen d’interaction avec l’ensemble des fonctions de la Gear S (sous Tizen)… qui se veulent équivalentes à celles d’un smartphone ! Attendez-vous à devoir passer vos appels, utiliser des applications, mais également naviguer sur le web et même répondre à des messages instantanés. Un clavier virtuel est de la partie et il y a fort à parier qu’une incroyable dextérité ainsi qu’une bonne précision dans le mouvement de ses doigts sont nécessaires pour arriver à ses fins. Sinon, les plus patients pourront compter sur l’assistant virtuel S Voice pour dicter les messages ou commander certaines fonctions de sa montre.

La connectivité est assurée par un modem 3G (pas de 4G au programme) et des puces WiFi et Bluetooth. Un GPS est également de la partie, ce qui s’avère pratique pour la navigation ou certaines activités telles que la course à pied (à noter qu’une application intégrée est née du fruit d’une collaboration avec Nike). Enfin, un capteur de fréquence cardiaque est placé au dos du boitier, à l’instar du bracelet connecté Gear Fit de la marque. Le tout est alimenté par une batterie de seulement 300 mAh, qui devrait offrir deux jours d’autonomie selon Samsung. Si la question de la dépendance du smartphone est réglée, celle à la prise électrique se pose encore.

Le prix, ainsi que la disponibilité n’ont pas encore été rendus publics.

Retrouver toute l'actualité de l'IFA 2014

Lire : Smartwatch : comment choisir sa montre connectée ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire