Galaxy Note 7 : Samsung ignore encore l’origine du dysfonctionnement

Deux mois après le premier incident sur le Galaxy note 7, le fabricant coréen ignore encore pourquoi ce dernier prend feu. Le bilan commence à se faire lourd pour Samsung. La société a déjà rappelé près de 2,5 millions de téléphones et a perdu des milliards de dollars. Pourtant Samsung étudie toujours l’origine du problème.

La première erreur commise par les dirigeants de Samsung est d’avoir annoncé trop rapidement que le dysfonctionnement venait des batteries. Dans la précipitation et en pensant bien faire, Samsung s’est empressé de trouver une origine au problème sans réellement résoudre le problème. Deux mois plus tard et avec des Galaxy Note 7 de remplacement qui explosent, on voit clairement que le problème ne vient pas (ou pas uniquement) des batteries.

Par ailleurs, la deuxième erreur commise par la compagnie coréenne est le fait de ne pas avoir rappelé la totalité des Galaxy Note 7 dès le début. En effet, Samsung a dans un premier temps rappelé uniquement les modèles qui possédaient soi-disant les batteries déficientes. Cette erreur a non seulement coûté du temps mais également de l’argent à la société.

En effet, à présent Samsung se voit terminer la phase de son deuxième rappel. Malheureusement, plusieurs des Galaxy Note 7 sont encore en circulation. Samsung a reconnu publiquement ses erreurs dans la manière d’avoir géré le problème au début. Reste à espérer que le fabricant apprenne de ses erreurs avec l’arrivée de son prochain smartphoneGalaxy S8.

>>>>>> Lire aussi : Si le Galaxy S8 a du retard, ça sera à cause du Galaxy Note 7

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire