Apple fait interdire la vente de téléphones Samsung… qui ne sont plus vendus

Le procès qui oppose Apple et Samsung n’est toujours pas terminé. Il concerne pour rappel des brevets de la société californienne qui auraient été violés par celle originaire de Corée du Sud. À mesure que l’affaire avance, il devient néanmoins quelque peu pathétique. En atteste la dernière « victoire » en date d’Apple, qui est parvenu à faire interdire la commercialisation de téléphones Samsung qui ne se trouvent même plus dans le commerce.

Cette sanction imposée par la cour américaine, qui s’applique seulement aux États-Unis, concerne par exemple le Galaxy S3 par exemple ou du Galaxy Nexus, un modèle vendu par Google à l’époque. Ces appareils remontent respectivement à 2011 et 2012, autant dire que le préjudice ne sera pas vraiment violent pour Samsung. Les brevets concernés par cette interdiction sont ceux relatifs au système de déverrouillage du téléphone, à savoir le glissement de doigt, mais également le correcteur automatique.

Samsung a donc pris soin de rassurer ses clients en indiquant que cette décision « n’aura pas d’impact sur les consommateurs américains ». La firme se dit néanmoins « très déçue » du fait qu’un précédent légal soit créé qui « pourra nuire aux choix des consommateurs des générations à venir ».

>>> Lire : Apple vs. Samsung : un an de guerre en dix batailles

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire