Sandworm, le ver russe qui espionne les gouvernements

Plusieurs chercheurs du cabinet d’étude iSight Partners annoncent avoir découvert un ver au centre d’une campagne d’espionnage en ligne, qui serait menée depuis la Russie, et qui serait capable d’espionner les différents gouvernements. Nommé « Sandworm » en référence à l'univers de Dune, ce ver serait en activité depuis plus de 5 ans.

Le ver Sandworm aurait donc été repéré sur des ordinateurs de l’OTAN, dans plusieurs gouvernements européens dont l’Ukraine, des entreprises d’énergie et de télécommunications ou dans le domaine de la défense, et même au moins une université américaine. Le ver aurait également ciblé plusieurs participants de la conférence GlobSec, dédiée à la sécurité informatique, mais iSight affirme néanmoins que qu’il est impossible d’avoir une vision précise du nombre de personnes qui ont pu être touchées par ce ver espion.

L’origine de ce ver est donc attribuée à des hackers russe, bien qu’il soit pour l’heure impossible de déterminer s’ils ont travaillé pour l’administration Poutine. Il aurait néanmoins cherché à accéder à des informations concernant le conflit russo-ukrainien. Son activité la plus récente aurait été détectée en septembre dernier, mais iSight Partners affirme qu’il existe des traces de son existence remontant à 2009. La vitalité de ce ver est également redoutable, puisqu’il s’attaque à toutes les version de Windows, de Vista à Windows 8.1, et permet entre autres de donner des droits d’accès à la machine une personne distante.

Antivirus : notre comparatif des meilleurs logiciels

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire