Des satellites pour pister les foyers de la dengue

Plus de 100 millions de gens sont touchés par le virus de la dengue chaque année. Sachant qu’aucun remède efficace n’est encore disponible, le CNES et Sanofi Pasteur s’associent pour pister les foyers de la dengue via … des satellites.

L’agence spatiale française a uni ses forces avec le laboratoire pharmaceutiques afin de lutter contre cette maladie. La dengue concerne surtout les pays dans les zones tropicales et subtropicales. Cette méthode de surveillance par satellite est baptisée « télé-épidémiologie ». Il ne s’agit pas d’identifier à des centaines de kilomètres des moustiques potentiellement porteurs du virus, cela relèverait de la fiction. En fait, la méthode est plus simple mais son efficacité a été prouvée en étudiant d’autres maladies comme le paludisme au Sénégal. Cela consiste en l’étude à la loupe des zones qui regroupent toutes les conditions environnementales et climatiques propices au développement et à la reproduction des moustiques. Le satellite Pléiade, apte à afficher une résolution de 70 cm au sol, serait d’un grand recours dans ce projet.

En somme, la zone consiste à cartographier les zones de risques via des images satellites. Une méthode qui semble prometteuse en attendant le vaccin attendu courant 2015 chez Sanofi Pasteur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire