Le Japon a perdu son satellite spécialiste des trous noirs



Mise à jour du 30/03/2016 : La JAXA vient d’annoncer avoir retrouvé le contact avec son satellite, ce mardi vers 17h30. Hitomi ne serait donc pas totalement détruit, mais les preuves recueillies indiquent que le satellite aurait bien été heurté par un ou plusieurs débris. La communication entre l’appareil et la JAXA a été très brève, mais laisse néanmoins penser que celui-ci pourrait toujours être en état de fonctionnement. Une vidéo a également permis de localiser Hitomi. La qualité de l’image ne permet pas d’estimer l’état du satellite, qui n’apparaît que comme un point dans le ciel, mais ce dernier apparaît néanmoins comme se déplaçant en décrivant une vrille, signe qu’il a pu être percuté par un objet ayant influencé son comportement.

La mission pour la JAXA va désormais d’envoyer les instructions nécessaires au satellite pour que celui-ci se repositionne et reprenne ses activités, tout en espérant que les instruments de mesure n’ont pas été endommagés par l’impact.

Article original du 29/03/2016 : La Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), vient d’annoncer avoir perdu le contact avec son satellite « Hitomi », à peine un mois après son lancement. Ce satellite, à la pointe de la technologie, embarquait notamment un télescope à rayons X développé conjointement avec la NASA, et devait étudier les trous noirs et les supernovas.

L’annonce de la JAXA a eu lieu le 27 mars, où elle a annoncé durant une conférence de presse avoir perdu la veille le contact avec son satellite. Lancé le 17 février dernier, celui-ci avait pour mission d’étudier plusieurs types de phénomènes célestes, notamment les trous noirs, les galaxies massives ou encore les supernovas. Les scientifiques travaillant sur le projet auraient repéré plusieurs débris, et en particulier cinq objets dérivant dans la région où se trouvait le satellite. Ces objets ont rencontré Hitomi à une période coïncidant avec la perte de contact avec l’engin. Ainsi, bien que l’agence spatiale japonaise n’ait encore aucune confirmation, elle soutient l’hypothèse probable que les débris à la dérive auraient pu heurter Hitomi, et que le satellite a ainsi pu se briser et cesser de fonctionner.

Dans tous les cas, la JAXA s’avoue dans l’incapacité de contacter le satellite Hitomi, ou de connaître sa position ni son état. La mission Hitomi devait notamment permettre une meilleure compréhension de la structure de l’univers en détectant et analysant des particules à haute énergie, qui émanent notamment de supernovas, de grandes galaxies, ou encore de trous noirs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire