Le satellite Microscope va s'attaquer à Einstein

C'est demain que s'envolera la fusée Soyouz depuis le centre spatial guyanais de Kourou. À son bord, trois nanosatellites ainsi que Microscope, un satellite qui part pour une expérience de deux ans et demi. L'objectif de l'expérience ? Ni plus ni moins que de remettre en cause (ou de confirmer) l'un des fondements de la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Lourde tâche que celle de vérifier le principe d'équivalence d'Einstein. C'est pourtant ce à quoi va s'employer le satellite Microscope dans les prochains mois. Mis au point par le Cnes (Centre national d'études spatiales), l'engin, qui contient un laboratoire de 300 kg, aura pour objectif de vérifier le principe d'équivalence tel qu'il a été théorisé par Albert Einstein. Celui-ci suppose que deux corps, possédant une masse et une composition différente, tombent à la même vitesse quand ils sont soumis à un même champ de gravitation et sans aucune influence extérieure. Constaté par Galilée et Newton, ce principe est l'un des fondements de la théorie de la relativité générale d’Einstein. L'objectif est donc de remettre en question la théorie de la relativité générale établie par le scientifique entre 1907 et 1915.

Pour être parfaite, l'expérience doit donc être menée dans le vide et dans l'espace, débarrassée des contraintes terrestres (champ magnétique, tremblement terrestre, etc.). Les mesures effectuées dans l'espace pourront être déterminées à l'aide de chutes libres pouvant durer jusqu'à 210 heures. À titre de comparaison, si l'expérience peut également être menée sur Terre, les chutes libres effectuées dans la tour du ZAM en Allemagne durent un peu moins de 5 secondes. Au final, les expériences menées par Microscope devraient permettre de vérifier jusqu'à la quinzième décimale après la virgule la théorie d'Einstein. L'expérience devrait permettre d'obtenir des mesures 100 fois plus précises que celles effectuées sur Terre. Elle débutera réellement le 27 avril, mais sera suivie de 6 mois de réglages et s'étalera sur deux ans. Rendez-vous est donc pris fin 2018 pour voir si la théorie d'Einstein est juste... ou pas.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire