La soie et le magnésium pour créer un circuit dégradable

Les scientifiques ne lésinent pas sur les moyens quand il est question de l’environnement. Leur récente invention est un circuit biodégradable qui se dissout dans le corps humain et dans l’eau, de quoi préserver la planète en réduisant les déchets électroniques.

La recherche a été effectuée par les scientifiques de l’université de l’Illinois d’Urbana-Champaign et Tufts. Mené par John Rogers et Fiorenzo Omenetto, l’équipe est parvenue à réaliser un circuit biodégradable et fonctionnel. Pour y arriver, ils ont mélangé du silicium et du magnésium pour créer le circuit conducteur. Ils l’ont ensuite intégré dans une soie spécifique dont le taux de dégradation peut être contrôlé. Le résultat obtenu est opérationnel de quelques minutes à plusieurs années en fonction du traitement utilisé. Pour le moment, les chercheurs ont tenté l’expérience sur des rats mais il est probable qu’une telle invention permettra de développer des implants médicaux qui se désintègreront une fois inutiles.

Le circuit biodégradable est un projet financé par la DARPA. L’équipe est en train de trouver le moyen de le produire à grande échelle.

Circuit biodégradable

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire