Les gamers plus forts que les scientifiques pour vaincre le Sida ?

Voilà plusieurs années que de nombreux scientifiques se cassent les dents sur un des mystères du virus du Sida, que des joueurs en ligne seraient parvenus à résoudre.

Ces quelques découvreurs d’exception sont joueurs du jeu en ligne « FoldIt », créé par les départements d’informatique et de biochimie de l’Université de Washington, dont le principe est de résoudre des puzzles en trois dimensions à portée scientifique. Concrètement, il s’agit de résoudre un problème sur la manière dont les molécules se « plient » pour former une protéine en trois dimensions, un problème que les ordinateurs ne peuvent pas résoudre eux-mêmes.

Et c’est dans le cas des études concernant une enzyme utilisée par un rétrovirus de la famille du VIH que le jeu en question s’est avéré utile. Les chercheurs, ne pouvant pas avoir de reconstitution fidèle de cette enzyme en trois dimensions pour l’étudier correctement, ont fait appel aux utilisateurs de ce jeu. Quelques milliers de joueurs se sont ainsi regroupés pour reconstruire l’enzyme en trois dimensions et y sont finalement parvenus, une tâche que les chercheurs n’ont jamais réussi à effectuer en plusieurs années. « FoldIt est la preuve qu’un jeu peut transformer un novice en un expert capable de faire des découvertes de premier ordre », conclut Zoran Popovic, professeur d’Informatique à l’Université de Washington.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire