Le créateur de l'émoticône trouve le smiley moche

À l’occasion des trente ans de l’émoticône, ces petits sourires formés de caractères que certains ne peuvent pas s’empêcher de mettre à la fin d’un message sur Internet, son créateur Scott Fahlman a donné son avis sur la tendance actuelle concernant les smileys et ses dérives. Pour l’occasion, il explique qu’il trouve que les emojis et autres icônes toutes faites sont « laids », et nuisent à la créativité.


C’est le 19 septembre 1982 que Fahlman a utilisé un émoticône pour la première fois, dans un mail écrit à certains de ses collègues : « je propose qu’on utilise les caractères suivants pour signaler une plaisanterie : :-) Lisez-les de côté. » Si le système a très vite été adopté, a évolué, et perdure aujourd’hui comme un code communément admis sur Internet, il se voit détourné depuis quelques années dans des dessins tout prêts, qui remplacent même les suites de caractères que nous connaissions.


Généralement appelés « emojis », ces smileys prêts à l’emploi ne sont pas tout à fait du goût de Fahlman : « je pense qu’ils sont moches, et qu’ils ruinent le challenge qu’il y a à trouver de nouvelles manières d’exprimer une émotion en utilisant simplement les touches de son clavier », explique-t-il dans une interview donnée au journal The Independent. Il prend cependant cette nouvelle tendance avec philosophie : « cela vient peut-être simplement du fait que j’aie inventé l’ancienne méthode. »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire