Second Life passe en OpenSource

À mi-chemin entre jeu vidéo et réalité virtuelle, Second Life fais de plus en plus parler de lui ces derniers mois. Le jeu rameute du monde, attise les curiosités voire crée l’incompréhension. Et comme pour marquer le coup, Linden Lab décide de passer son fameux jeu en ligne sous licence OpenSource, donnant ainsi la possibilité à chacun de modifier le logiciel et d’améliorer ainsi sa seconde vie virtuelle...

À travers ce passage à l’Open Source, l’éditeur affiche un premier but évident : faciliter le portage de son application pour Linux et Mac. Paresse intellectuelle ou désir de renforcer une communauté en plein essor ? Toujours est-il que cette décision assurera à ces deux versions une meilleure stabilité et plus d’ergonomie. Mais l’ouverture du code source du jeu peut aussi permettre de porter celui-ci sur bien d’autres plateformes, notamment sur téléphone portable, par exemple.

Mais les changements ne se limiteront pas à l’amélioration de certaines parties du jeu, puisque c’est à une refonte complète que ce dernier aura droit. Ainsi, les protocoles propriétaires utilisés par le jeu seront remplacés par d’autres standards libres, par exemple. « À long terme, Second Life a plus de sens en tant que projet OpenSource, affirme Cory Ondrejka, CTO de Linden Lab, plusieurs opportunités se présentent à nous pour rentabiliser le développement de Second Life ». Bien sûr, Second Life se rentabilisera donc entre autres par la publicité et avec certaines espaces commerciaux. Enfin, et bien que Linden Lab continuera le développement de son logiciel de son côté, l’éditeur a affirmé apporter sa promotion aux contributions extérieures dans le développement de Second Life.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • detect@IDN
    c' est quand meme vrai que ya de plus en plus de jeu qui passe en opensource par rapport a avant mais je n'ai pas vraiment compris le but réel des développeurs (ou des editeurs ) a faire ca.]
    0
  • isatis39871
    La raison est différente pour chaque projet. Ici c'est assez évident : volonté de créer un élan communautaire (ce qui est la base de SecondLife), besoin de développer pour une technologie non maitrisée... Mais ça peut être aussi une volonté de transparence, le besoin de gagner des parts de marchés de services, l'envi d'attirer de nouveau talent, la necessité d'établir des partenariats inédits, de régler les problèmes d'interropérabilité. Et ça sans même parler des considérations morales. L'opnesource n'est pas une réponse à tout, mais c'est une solutions excellente à de nombreux problèmes.
    0
  • kimuji
    il faut quand meme préciser qu'il ne s'agit que du client du jeu qui passe en opensource
    et pas la partie serveur
    0