Une grosse faille toucherait des millions de claviers Wi-Fi


Une série de failles de sécurité détectées à l’intérieur des claviers Wi-Fi vient d’être annoncée. Celles-ci permettraient aux pirates de s’introduire dans votre ordinateur et d’enregistrer tout ce que vous tapez. Cela s’appelle le KeySniffer et compromet la sécurité de millions de postes.

Selon les études menées par une équipe de chercheurs en sécurité informatique, les claviers Wi-Fi seraient plus sensibles au piratage que leurs homologues Bluetooth. Le pire est que ce problème ne vient pas uniquement d’un fabricant de matériel informatique, mais de huit au total ! Pour entrer plus en détail dans le problème, il est dit qu’un pirate compétent peut sans problème enregistrer ce que vous tapez, y compris bien entendu vos mots de passe et vos coordonnées bancaires, et ce en étant à quelques dizaines de mètres de vous et avec un matériel de captage disponible à bon prix sur Amazon.

KeySniffer n’est certes pas la première faille découverte sur des claviers sans fil, mais elle reste considérable, voire la plus importante. Des failles dans le passé concernaient des systèmes précaires de chiffrement de données détectés sur un clavier conçu spécialement par Microsoft. Le pire étant que ces claviers sont par millions utilisés chez les particuliers, dans des entreprises et même des agences gouvernementales.

L'an passé, une technique de piratage appelée KeySweeper avait résonné comme une alarme, et on s'attendait à ce que les investissements dans la sécurité des claviers Wi-Fi soient plus importants. Néanmoins, il semblerait que ce ne soit pas le cas et il serait désormais temps de vraiment prendre le problème à bras le corps pour réellement sécuriser les claviers non Bluetooth.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire