Vie privée : la Grande-Bretagne veut les espionner tous

Les services secrets britanniques pourraient bientôt avoir un accès illimité aux informations des communications électroniques et téléphoniques de tous les sujets de Sa Majesté.

C’est l’objectif d’une loi que le gouvernement britannique souhaite que le parlement adopte. Tous les FAI et opérateurs devraient alors fournir en temps réel les informations personnelles concernant leurs abonnés. 

Tout sauf le contenu des messages

« Le nouveau système devrait autoriser les agents de sécurité à vérifier qui parle à qui, et à quel moment les conversations sont tenues exactement, mais pas le contenu des messages », précise le Guardian qui rapporte l’information. Avec ces données, les services de sécurité de la Couronne seraient plus à même de lutter contre « les crimes graves et le terrorisme », selon le Home Office.

Précisément, les données qui pourraient être collectées « incluent l’heure, la durée et les numéros de téléphone d'un appel téléphonique, ou une adresse e-mail. »

Prenant le contrepied de ce projet de loi, le député conservateur David Davis crie son désaccord au micro de la BBC. « Ce dont on parle n'est pas de se concentrer sur les terroristes ou les criminels, mais sur les e-mails, les appels téléphoniques, les accès web d'absolument tout le monde. » Selon lui, c’est un recul des droits civiques qui bafoue le respect de la vie privée. Le directeur des Big Brother Awards, Nick Pickles, s’exprime dans le même sens en comparant la Grande-Bretagne avec « la Chine et l’Iran. »

Comme le souligne Numerama, bien que cette information soit sortie dimanche 1er avril il ne s’agit en aucun cas d’un canular. 
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Ces angais me font vraiment de plus en plus peur !
    0