La SEGA Saturn piratée pour la première fois en 22 ans

La SEGA Saturn piratée

James Laird-Wah, connu sur Internet sous le pseudonyme de Dr Abrasive, vient de réaliser un exploit assez inédit, puisqu’il est le premier à parvenir à contourner les systèmes de sécurité de la SEGA Saturn. Voilà plus de 20 ans que la console résistait à tous les assauts des hackers, avant qu’il étudie en détail les différents processeurs de la machine pour finalement réussir à y lancer n’importe quel programme.

Sortie en 1994, la SEGA Saturn a connu une vie assez courte face à ses concurrentes, la PlayStation de Sony et la Nintendo 64. Aujourd’hui, elle a une solide base de fans, qui doivent composer avec un des éléments les plus fragiles de l’époque : le lecteur optique, qui résiste très mal aux assauts du temps, et rend la console incapable de lire le moindre jeu. La Saturn n’ayant pas vraiment battu des records de ventes, les pièces sont donc de plus en plus difficiles à trouver pour quiconque souhaiterait ressusciter sa console.

La solution de Dr Abrasive a donc été assez simple : ignorer le lecteur CD de la console, et se concentrer sur le port de communication situé à l’arrière de la console. SEGA avait en effet prévu un port dans lequel les joueurs pouvaient notamment brancher une carte-mémoire ou diverses cartes d’extension pour améliorer les capacités de la console. En étudiant en détail le fonctionnement de la console, il a donc créé une carte se branchant directement dans ce port de communication, et permettant à la console de lire le contenu d’un périphérique de stockage connecté en USB. Le principe est similaire à celui de certaines cartes pour Nintendo DS ou GameBoy, qui permettent également de lire n’importe quel jeu se trouvant sur une carte SD.

La console est donc capable de lire n’importe quel jeu ou programme compatible, mais le créateur de cette carte magique ne propose pour l’instant pas de l’acheter. Les plus bricoleurs peuvent en revanche suivre ses travaux, dont il publie les détails, et tenter de reproduire l’expérience à la maison.

À lire : 
Retrogaming : profitez des classiques du jeu-vidéo

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire