Segway s’attaque aux constructeurs de skates électriques

La société Segway, constructeur du célèbre gyropode du même nom, vient de déposer une plainte aux États-Unis contre le constructeur Inventist, constructeur lui aussi de gyropodes comme le Solowheel, l’accusant de violer un de ses brevets. La bataille juridique tourne autour du Hovertrax, une planche électrique posée sur deux roues, et qui est activée par les mouvements des pieds de l’utilisateur sur chacune des deux parties de celle-ci.

Selon Segway, ce seul appareil serait en violation de cinq de ses brevets, y compris l’un d’entre eux décrivant un « véhicule à balancement automatique » capable de transporter une personne. C’est en effet exactement ce que semble être cet Hovertrax, puisque son fonctionnement est basé sur le balancement de l’utilisateur dans la direction où il souhaite se rendre. Mais les choses risquent de ne pas être aussi simples, puisqu’Inventist détient également son propre brevet pour son Hovertrax. Celui-ci décrit en effet un « véhicule personnel à balancement sur deux roues », et a donc été approuvé par l’US Patent and Trademark Office, le bureau chargé de valider et d’attribuer les brevets aux États-Unis.

Si les deux appareils ont donc un mode de fonctionnement comparable, il est difficile de savoir comment la plainte de Segway pourra être défendue devant un tribunal. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire