Les services de renseignement britanniques veulent fliquer les emails

Les services secrets anglais en ligneAmis britanniques, dormez tranquilles, les services secrets veillent sur vous ! Et même de plus en plus si l’on en croit cette information publiée dans la presse britannique et qui indique que les services de renseignement de sa gracieuse Majesté souhaiteraient pouvoir lire absolument tous les échanges de correspondance de ses concitoyens !

Big brother, version anglaise

Les responsables du GCHQ (Government Communications Headquarters, c’est à dire le service de renseignements électronique du gouvernement britannique) pensent sérieusement à scannerUn scanner est un périphérique informatique dont le but est de numériser des documents papier pour les passer au format numérique. L’objectif est de p... le contenu de tous les messages électroniques envoyés en Grande-Bretagne et à conserver dans leurs archives les statistiques précises sur l’utilisation du Web par les habitants. Le but serait de permettre au GCHQ, mais aussi au MI5, au MI6 (les services secrets) et à la police d’obtenir un accès complet à tout texte échangé et données liées au surf des internautes britanniques. Rien moins que ça ! À l’heure actuelle, le MI5 peut avoir accès à toutes ces données, mais uniquement sous mandat.

Non-respect de la vie privée

Évidemment les réactions sont assez vives, beaucoup de politiques y voyant en effet une atteinte aux droits de l’homme. Malgré cela, des rumeurs indiquent que le gouvernement aurait d’ores et déjà alloué un million de livres pour financer le projet. De quoi mettre en émoi les internautes. Ce qui fait polémique, plus encore que le procédé en lui-même, c’est la manière, secrète, dont il pourrait être mis en œuvre, à l’insu donc des internautes !

Le Royaume-Uni compte actuellement 18 millions de connexions Internet, ce qui représente chaque année la bagatelle de 3 milliards d’e-mails et 57 milliards de textes échangés et (peut-être) à surveiller. Sans surprise, les instances concernées restent muettes...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • a2bfango
    Personnellement, avant de respecter la vie privée, il serait plus judicieux de préserver la vie...

    A partir du moment ou il faut un mandat... tout ce qui vise à améliorer la sécurité ne me pose aucun problème.
    Y en a marre des fous qui circulent en liberté!!
    -1
  • danfroy
    C'est déjà le cas depuis plus de trois ans car l'Angleterre fait parti du réseau échelon (élaboré par les États-Unis, avec le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande)
    2
  • d4m
    Nos amis britanniques tiennent moins à leurs libertés individuelles qu'à leur sécurité... Néanmoins, une telle proposition (et les dérives hyper-sécuritaires qu'elle va entraîner) me fait bondir ! On ne fait pas de compromis avec la vie privée selon moi. Si les Anglais disent oui à ce truc, ils sont foutus...
    1