SFR : les limites des forfaits illimités

Le logo de SFRAnnoncés le 6 novembre dernier, les forfaits illimités SFR ne sont finalement pas si illimités que ça !

En effet de nombreux usages relativement courants sont tout simplement exclus des conditions générales d’utilisation.

P2P et Newsgroups hors service

Première limitation de taille, il sera impossible d’accéder au Peer to peer et aux Newsgroups, depuis son mobile avec un forfait Illimythics. L’usage de Live Messenger est par contre autorisé, mais limité au seul texte, ce qui exclut donc la visioconférence, l’audioconférence et le transfert de fichiers).

Surf uniquement depuis un mobile

Même sanction avec le surf Internet qui n’est possible que depuis le mobile. Impossible donc d’utiliser son téléphone comme modem couplé à son ordinateur. Pourtant, la solution est intéressante pour les professionnels ou lors de ses vacances. L’échange de pièces jointes dans les e-mails sera par contre bel et bien illimité en taille, mais pas en type. Ainsi, il sera par exemple impossible de télécharger le navigateur Opera Mini ou un logiciel de VOIP comme Skype.

Déconnexion horaire et limitation à 500 Mo mensuels

SFR coupera également la connexion en cas de surf WAP prolongé et supérieur à une heure. Enfin, l’opérateur précise dans les conditions d’utilisation qu’il se réserve le droit de tout simplement limiter l’échange de données (en upload et download) à 500 Mo par mois.

Notre avis : SFR nous donne ici une parfaite leçon de marketing : « comment vendre comme illimité un forfait qui ne l’est pas. ». Sous un nom alléchant, se cache tout simplement un forfait qui peut être limité à 500 Mo par mois par l’opérateur dès qu’il le souhaite. Si certaines limitations peuvent être logiques, celle-ci nous paraît par contre quelque peu délicate à assumer. Toutefois, des limitations similaires sont mentionnées dans les conditions d’utilisation de la clé USB 3G de SFR, sans être forcément appliquées.