Il vole des dealers et part avec 80 millions en Bitcoins

Le site Sheep Marketplace fait partie de ce que certains appellent le deep web. Il s’agit d’un site sur lequel vendeurs et acheteurs de drogue se retrouvent afin d’effectuer des transactions anonymes, se payant au moyen de Bitcoins, monnaie virtuelle qui a l’avantage d’être intraçable. Mais récemment, le site a brusquement fermé ses portes, et avec lui se sont envolées de fortes sommes, estimées à plus de 80 millions d’euros.

Le principe même de Sheep Marketplace était que les transactions étaient effectuées grâce à Bitcoin : les pièces virtuelles ont bien une valeur réelle (dont le cours actuel est estimé à 872,22 euros), mais les différentes transactions entre internautes sont anonymes et intraçables, contrairement à un traditionnel virement bancaire ou Paypal. L’idéal, donc, pour mener des actions illégales sur Internet, comme vendre ou acheter de la drogue. Ou bien pour monter une arnaque, comme cela semble être le cas de l’administrateur de ce site. 

Ce dernier avait publié, quelques semaines après son lancement, un message selon lequel un utilisateur aurait trouvé une faille dans le site, et aurait volé la bagatelle de 5400 Bitcoins (environ 4,7 millions d’euros). Toutes les activités du site ont alors été suspendues, et bien que l’administrateur ait promis que les utilisateurs ayant une adresse de secours seraient remboursés, aucun centime ne leur a été rendu. Peu de temps après, le site fermait totalement ses portes sans un mot, et les différents usagers ont commencé à flairer l’arnaque.

Aujourd’hui, ils se regroupent pour tenter de retrouver l’auteur du site, qui serait un développeur basé en République tchèque. Certains ont en effet perdu des sommes proches du million de dollars, et comptent donc bien mettre la main sur leur ravisseur. Problème : Bitcoin se voulant l’équivalent du bon vieux paiement en espèce qui ne laisse pas de trace, difficile de retrouver un utilisateur précis dans la masse. Mais les recherches organisées ont fini par mettre en lumière un compte précis, qui serait bien celui de l’auteur, et dont le solde à l’heure où nous écrivons ces lignes se monte à 92 000 Bitcoins (environ 80 millions d’euros). Si cela ne suffit pas à retrouver l’adresse physique du voleur présumé, certains dealeurs et consommateurs en colère se disent déjà prêts à tout mettre en œuvre pour organiser une petite expédition punitive dans la mesure du possible, comme dans les plus sombres histoires de trafic.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire