Show Hello! : Orange parle de tout... et de rien

Ce matin se tenait la grande conférence annuelle d’Orange, le Show Hello! Pour cette troisième édition, qui s’est tenue dans le palais de Chaillot sur la place du Trocadéro à Paris, la société a offert un show moins impressionnant que les deux précédents opus.

Cette année, il n’était pas question de présenter une nouvelle Box. En même temps, la Livebox Play date seulement de début 2013. Il n’était pas non plus question de 4G, puisque le sujet a été abordé en à peine quelques secondes, qui auront toutefois suffi à annoncer l’arrivée de la 4G+ à Paris dès ce mois alors que les autres grandes villes de France devront attendre le début 2015.

Une nouvelle interface unifiée

Pendant près d’une heure, le PDG du groupe Stéphane Richard a passé en revue un grand nombre de projets et de services, mais seuls quelques-uns ont su retenir notre attention. C’est notamment le cas de Polaris, une nouvelle interface unifiée entre ses différents appareils : TV, ordinateur, tablette, smartphone…

L’idée principale est de retrouver ses habitudes et services, quels que soient les écrans que l’on utilise, avec certaines fonctionnalités pratiques telles que la reprise d’une lecture vidéo d’un appareil à un autre. Une technique qui n’est pas sans rappeler celle proposée par Netflix, dont on apprend d’ailleurs qu’il arrive chez Orange à partir du mois de novembre. Le déploiement de cette nouvelle interface s'effectuera automatiquement à la fin du mois d'octobre pour les propriétaires de Livebox Play. Les autres devront attendre le mois de janvier 2015 pour bénéficier de cette mise à jour qui ne devrait prendre que quelques minutes.

Des objets connectés pour la maison

La maison connectée intéresse également l’opérateur, qui lance une nouvelle solution de domotique similaire au Home by SFR. Le Homelive d’Orange exploite le protocole Z-Wave pour connecter différents objets, du thermostat à des détecteurs de mouvement ou de fumée, en passant par des lampes ou des prises de courant. Le tout est bien sûr relié à une centrale et la gestion se fait en quelques clics depuis une interface en ligne ou depuis une application smartphone. Le lancement officiel est prévu pour le 23 octobre et un abonnement mensuel devra être acquitté, de l’ordre de 10 euros.

Lire : On a testé Home, le système de sécurité à domicile de SFR

Autre objet qui prétend s’intégrer dans le quotidien des foyers, le HomePoint. Pour moins de 80 euros, ce boîtier multimédia qui se pilote depuis une application entend conglomérer plusieurs fonctionnalités : routeur Wi-Fi, chargeur de batterie par induction et en USB ou encore relais pour diffuser de la musique Bluetooth sur une chaîne Hi-Fi. Il permet également aux smartphones et tablettes d’accéder à des contenus stockés sur des périphériques branchés dessus.

Aucun de ces objets n’a toutefois le potentiel de révolutionner notre quotidien. On reste donc un peu sur sa faim au terme de cet événement dont on attendait certainement plus d’annonces concernant les réseaux mobiles ou l’Internet fixe.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire