En cours de rachat, skyDSL demeure fournisseur d'accès à Internet par satellite

Le site de skyDSLLe fournisseur d’accès à Internet par satellite skyDSL fait actuellement l’objet de transactions de rachat. Ainsi, TELES AG (actuel propriétaire du FAI) vient de signer un contrat d’option d’achat avec la société suisse Mountain Super Angel AG.

Créé en 1999, skyDSL est aujourd’hui leader du marché des fournisseurs d’accès Internet haut débit par satellite.

Un rachat sans conséquences ?

Le FAI tient à préciser que ces manœuvres ne l’éloignent absolument pas de son activités tient à garantir à ses clients la continuité de l’ensemble de ses services. À compter du 28 janvier prochain, Mountain Super Angel AG va détenir la majorité des parts de TELES Wireless Internet GmbH, mais sans que cela ait le moindre impact sur les clients et les partenaires de skyDSL. Dans l’immédiat, les offres (et les tarifs associés) concernant le matériel resteront inchangées.

Andreas Krueger, Directeur chez skyDSL, explique que skyDSL a encore du pain sur la planche : « Le développement du haut débit en Europe est encore incomplet. Des millions de ménages dépendent encore d’alternatives à l’ADSL comme skyDSL, afin de bénéficier du haut débit. Les possibilités sont encore plus importantes en dehors de l’Europe, comme en Russie par exemple. skyDSL dispose d’un large potentiel économique et je suis convaincu que son marché se développera encore davantage cette année. »

L’analyse : à ceux qui craignait de voir son offre bouleversée suite à son rachat, skyDSL répond donc par la stabilité. Si la connexion haut débit par satellite n’a jamais réellement décollée, elle n’en demeure pas moins une alternative pour tous les territoires qui ne sont pas desservis par l’ADSL.