Les FAI unis contre le slamming

ARCEPL’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) vient de publier une convention, signée par les fournisseurs d’accès, qui a pour but de limiter les écrasements de ligne des abonnés.

Cette pratique, qu’elle soit volontaire ou accidentelle, a souvent causé de nombreux soucis à des internautes français, qui voient généralement leur connexion résiliée à leur insu.

L’ARCEP demande plus de rigueur

L’écrasement de ligne, également appelé « slamming », est une pratique qui n’est pas nouvelle en France. Cela consiste, pour un opérateur, à lancer une procédure de connexion d’une ligne téléphonique, alors même que celle-ci est déjà connectée chez un autre opérateur. La ligne en question se trouve alors écrasée, et cela résulte pour l’abonné à une perte pure et simple de sa connexion. Nombreux sont les internautes français qui ont été victimes de ce genre de souci, qui peut aussi bien résulter de l’accident que de la pratique déloyale. Mais l’ARCEP a décidé d’apporter un frein à cette pratique, et appelle les opérateurs à plus de vigilance dans une convention signée.

Ainsi, la convention prévoit que les fournisseurs d’accès aient trois jours pour régler un problème de slamming à partir du moment où celui-ci est détecté. De la même manière, un opérateur reconnu responsable de slamming, quelle qu’en soit la raison, devra s’affranchir d’une amende de 300 euros. Une somme bien légère, mais qui souligne le principe de sanction en cas d’écrasement de ligne. Il reste maintenant à savoir si ces quelques mesures seront bien appliquées et mettront réellement fin au problème du slamming. Notons enfin que Free a mis en place un numéro vert spécialement dédié à l’écrasement de ligne, baptisé "SOS Slamming" et joignable au 0805 92 55 55.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • sornic
    Bonjour, voici ma petite histoire
    04/03/2008 : souscription dans un magasin SFR l'offre box adsl + cle 3 g+
    19/04/2008 je me desiste car aprés plusieurs passage au magasin et appel SFR ne peut me fournir l'ADSL et à l'agence aprés son accord j'envoie une mise en demeure en LRAR à SFR.
    22/04/2008 SFR prend en compte la résiliation mais il y a des frais lié a la cle 3G+ , je fais une opposition auprés de ma banque (conseillé par le magasin SFR)
    Le 16/06/2008 SFR me confirme que mon abonnement est bien cloturé et pour preuve on m'envoie un avoir du montant de la somme réclamé quelques semaines plus tôt.
    Le 18/06/2008 je recois une box SFR, je préviens le magasin SFR et me réponde qu'il fait le neccessaire.
    Le 25/06/2008 plus de téléphone, je voudrais savoir si c'est du slamming ou pas de plus je contacte mon FAI Tele2 et me conseille de faire un nouveau abonnement pour récupérer la ligne sans perde de temps et couillon je dis OK, et ce matin je m'apercois qu'il y a une convention pour les victimes de SLAMMING mais télé2 ne veut rien savoir, il m'envoie une nouvelle box un point c'est tous car tele2 n'a pas signé cette convention.
    Que ca sert de lecon...
    Je pense faire une demande en injonction de faire pour télé 2, et pour sfr je saisi le juge pénal qu'en pensez vous ...
    0