Galaxy Note 7 : 70% de smartphones défectueux ?

La semaine dernière, Samsung a lancé une grande campagne de rappel concernant ses Galaxy Note 7. Les smartphones de la marque coréenne présentaient en effet un risque d’explosion trop important. C’est la batterie qui serait plus exactement problématique. Elle causerait des problèmes de surchauffe qui amènerait le smartphone à exploser. L’anomalie toucherait une grande partie des Galaxy Note 7 ayant été vendus. En 2014, Samsung avait créé une division nommée Samsung SDI afin de ne plus dépendre de ses fournisseurs LG Chem et ATL et dans le but d’augmenter sa marge. Les batteries du Galaxy Note 7 ont été fabriquées par ATL et Samsung. C’était alors la première fois qu’un smartphone Galaxy était équipé d’une batterie conçue par Samsung SDI.

Plus d'un million d'appareil concernés

D’après certaines sources, plus de la moitié des Galaxy Note 7 mis en vente sur le marché seraient concernés par la défaillance des batteries. Samsung a refusé de nommer le fournisseur responsable de cette anomalie mais un simple calcul permet d’imaginer le coupable. En effet, Samsung SDI aurait fourni environ 70% des batteries contre 30% pour ATL. Il est donc facile de supposer pourquoi Samsung a refusé de nommer le fournisseur responsable.

Au total, Samsung a vendu 2,5 millions de Galaxy Note 7 depuis son lancement et le problème de batterie concernerait plus de 1,75 millions. Pour savoir si vous êtes concerné par cette défaillance, il suffit simplement de regarder les mentions qui apparaissent sous le code-barre de la boite. Si l’appareil est fabriqué en Chine vous êtes à priori tranquille. A l’inverse, s’il est fabriqué en Corée du Sud, il vous est recommandé de renvoyer l’appareil dès que possible. En France un numéro a été mis en place pour lancer la procédure de rappel : 01 48 63 00 00.

>>>> Lire aussi : Samsung Galaxy Note 7 : Plus haut de gamme tu meurs



Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire