Le Wi-Fi n, un standard pour les smartphones de 2014

Le Wi-Fi n, dont le standard vient d’être officiellement finalisé et qui a déjà percé le marché des ordinateurs, devrait être une technologie standard dans les smartphones d'ici 2014.

Plus il y a aura de points d’accès, plus il y a aura de smartphones

C’est ce qu’explique un rapport d’ABI Research qui estime que moins d’1 % des smartphones sortis en 2009 intègrent une puce 802.11n. Ce chiffre devrait grimper à 87 % d’ici les quatre prochaines années, selon les analystes.

Cette évolution est calquée sur le taux de pénétration des points d’accès compatibles avec cette technologie et qui permettent aux smartphones d’utiliser la bande passante supplémentaire. Aujourd’hui, environ 50 % des points d'accès offerts sur le marché gèrent le Wi-Fi n, et les fabricants de téléphones commencent donc à investir dans de nouveaux composants exploitant cette technologie.

L’évolution du Wi-Fi n dans les smartphones

Selon ABI Research, un contrôleur Wi-Fi n ne coûterait pas plus cher qu’un modèle b ou g, mais les fabricants ont d'autres défis que le prix des puces. Il  leur faut développer des pilotes qui exploiteront le nouveau réseau sans fil sans que cela ait un impact sur l’autonomie du téléphone. Il faudra aussi conserver une compatibilité exemplaire avec les anciens réseaux Wi-Fi qui sont toujours utilisés. En plus de ce travail de développement, les chercheurs doivent optimiser l’intégration du Wi-Fi n dans les smartphones en multipliant les antennes et en exploitant les fréquences disponibles, ce qui n'est pas une mince affaire.