Envoyer des textos serait mauvais pour le dos

D’après une étude dirigée par le docteur Kenneth K. Hansraj, chirurgien spécialisé dans la colonne vertébrale, le fait de consulter son téléphone avec la tête penchée causerait des dommages au niveau des vertèbres cervicales.

Le docteur Kenneth Hansraj, spécialisé dans la chirurgie et la rééducation de la colonne vertébrale, a publié ce mois-ci une étude dans la revue médicale Surgical Technology International. Celle-ci vise à étudier les conséquences de la consultation de son smartphone sur la colonne vertébrale, en particulier en cas de consultation avec la tête baissée. Pour ce faire, le médecin a recréé un modèle de vertèbres cervicales et a étudié la tension des vertèbres une fois la tête baissée, comme en cas de consultation de smartphone.

Il résulte de l’étude que « le poids porté par la colonne augmente drastiquement lorsque la tête se baisse à différents degrés ». Lorsque la tête est penchée de 15 degrés, les vertèbres cervicales supportent un poids de 12 kg, mais celui-ci passe à 18 kg lorsqu’elle se baisse de 30 degrés et même à 27 kg en cas d’inflexion de la tête de 60 degrés. Des résultats qui pourraient endommager considérablement la colonne vertébrale des utilisateurs de smartphones à terme, causant « une usure prématurée, une déchirure, une dégénération et potentiellement des actes chirurgicaux ».

Toutefois, le docteur Kenneth K. Hansraj se veut pragmatique et reconnait l’impossibilité de se passer du smartphone aujourd’hui. Il recommande néanmoins que les utilisateurs agissent pour regarder leur smartphone avec la tête alignée sur le haut du corps.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire