Les SMS, un usage compulsif chez les ados ?

L’usage du téléphone portable peut-il devenir une addiction chez les plus jeunes ? C’est ce que suggère une étude récente publiée par l’American Psychological Association (APA), selon laquelle les adolescents montreraient avec leur smartphone des comportements similaires aux joueurs compulsifs.

Sortir son smartphone pour envoyer un SMS peut sembler être un acte anodin, mais l’APA s’inquiète du caractère compulsif que peut présenter un tel comportement chez les adolescents. En outre, l’étude évoque chez les quelque 403 jeunes ayant participé à l'étude une certaine incapacité à s’en passer, des pertes de sommeil, ou encore des mensonges pour cacher ces mauvaises habitudes. Des comportements que l’on retrouve plus généralement chez les joueurs compulsifs. Selon cette même étude, les signes d’addiction ne se trouveraient pas tant dans la quantité de messages envoyée, mais plus dans l’incapacité des plus jeunes à se séparer de leur téléphone.

Si l’étude met ainsi en garde contre une possible baisse des performances scolaires des étudiants les plus concernés, certains experts se disent toutefois méfiants face aux conclusions trop hâtives : « Je ne pense pas que les SMS soient la cause de problèmes scolaires », explique par exemple la psychologue Kimberly Young au New York Times. « Je pense que c’est plus un problème de déficit de l’attention. Si vous passez votre temps à vérifier votre téléphone, vous ne le passez pas à étudier ». L’étude a été menée via un questionnaire adressé à 403 étudiants, soit 211 collégiens et 192 lycéens.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire