Les chaussures connectées qui vous disent où aller

Après avoir cassé le prix des billets, easyJet se lance un nouveau défi, fabriquer des chaussures connectées qui faciliteraient l’orientation dans une ville, sans avoir les yeux rivés à l’écran de son smartphone.

Les Sneakairs, des chaussures connectées

Les Sneakairs signaleront les directions à prendre avec des vibrations

Une connexion Bluetooth assure la relation entre les chaussures et le smartphone grâce à un récepteur contenu dans un petit boitier imprimé en 3D. Un emplacement spécial a été aménagé au niveau des semelles. En somme, easyJet utilise le même principe que la marque indienne Lechal avec ses chaussures vibrantes.

On commence par paramétrer un itinéraire sur le GPS ; ensuite, on peut apprécier pleinement les paysages, les Sneakairs s’occupent du reste. Par exemple, lorsqu’il faut tourner à droite, c’est la chaussure droite qui vibrera. De même, quand on s’est trompé de route et qu’il faut revenir sur ses pas, on est averti pas deux vibrations. Enfin, trois vibrations précisent l’arrivée à la destination prévue. Actuellement, la compagnie aérienne continue la mise au point de ce modèle. Pour l’instant, l’autonomie plafonne à trois heures.

Les constructeurs rivalisent d’ingéniosité en matière de chaussures connectées. Avec plus de 900.000 dollars récoltés, les concepteurs des baskets personnalisables Shiftwear ont pu entamer la production industrielle de leur produit.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire