Sonos se débarasse du bridge Wi-Fi pour son système audio multiroom

Sonos, l’un des constructeurs pionniers sur l’audio multiroom a annoncé jeudi dans un billet de blog la fin de l’obligation d’utiliser un routeur Wi-Fi additionnel pour créer un réseau dédié à la musique.

Jusqu’à présent, pour utiliser une installation multiroom Sonos, les consommateurs devaient s’acquitter des différentes enceintes, mais également installer un bridge Wi-Fi pour créer un réseau Wi-Fi ad hoc, dédié au transfert de la musique depuis un smartphone ou une tablette. Sonos commercialisait d’ailleurs sa propre solution, le Sonos Bridge, vendu 49 euros.

Dans un billet publié jeudi sur le blog de Sonos, la firme américaine annonce que grâce à l’amélioration des technologies sans fil, elle a « trouvé un moyen de fournir tous les avantages de SonosNet [ndlr : le réseau Wi-Fi de Sonos] sans avoir un produit directement lié à votre routeur ». Désormais, les appareils Sonos pourront ainsi simplement se connecter au réseau Wi-Fi de votre routeur ou de votre box sans avoir à acheter un appareil supplémentaire en plus des enceintes.

Avec ce changement tactique, Sonos se renforce et rattrape l’un des principaux intérêts de la concurrence. En octobre dernier, Bose présentait son propre système audio multiroom : Soundtouch. Quelques mois plus tard, c’était au tour de Qualcomm de présenter son standard AllPlay, déjà adopté par Panasonic. Dans ces deux cas, les différentes enceintes de Bose ou Qualcomm se connectent directement au réseau Wi-Fi principal de votre habitation, sans qu’il soit nécessaire de créer un réseau ad hoc.

Ce nouveau système de réseau sans bridge de la part de Sonos sera déployé dans les prochaines semaines après des phases de test. Jusque-là, il est toujours nécessaire d’utiliser un Sonos Bridge en attendant une mise à jour logicielle des enceintes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire