Sony dévoile sa PS Vita

La conférence de presse de Sony qui s’est tenue cette nuit à Los Angeles dans le cadre de l’E3 a été l’occasion de découvrir plus en détail la PlayStation Vita, nouvelle console portable du constructeur japonais, qui nous l'avait présentée sous le nom de code NGP.

Cette console au look très prononcé de PSP va donc avoir la lourde tâche de remplacer cette dernière sur le marché des portables, et de tenir tête à sa concurrente la 3DS de Nintendo. Elle sera équipée de deux processeurs quad-core, respectivement pour les calculs principaux et les graphismes. Un deuxième stick fait son apparition sous les boutons de contrôle, et deux caméras, devant et derrière l’appareil, sont intégrées, ainsi qu'un écran Oled tactile de 5 pouces.

La nouveauté de la conférence, c’est que la console sortira dans deux versions, à deux prix différents. La version WiFi coûtera ainsi 249 dollars, alors qu’une version 3G est annoncée pour 299 dollars. Pour les prix européens, qui sont déjà connus, l’eurodollar a encore frappé : respectivement 249 et 299 euros pour les deux versions.

Si le prix est similaire à celui demandé pour une Nintendo 3DS, les premiers experts à s’être penchés dessus le trouvent d’ores et déjà assez élevé. Pour un analyste du cabinet Hudson Square, « c’est un prix correct pour les “hardcore gamers”, qui passeront beaucoup de temps à y jouer, mais c’est trop cher pour le marché de masse ».