Sony Music n'apprécie pas du tout l'Amazon Cloud Player

Amazon Cloud PlayerAmazon Cloud PlayerSony Music ne semble pas goûter au nouveau service musical d’Amazon permettant de stocker sa musique sur ses serveurs. Pour la major, aucun accord de ce type n’a été conclu entre les deux sociétés.

La maison de disque japonaise met en garde le site d’e-commerce américain quant à l'absence d’accord concernant une quelconque offre de streaming. Pour Amazon, son Cloud Player ne s’apparente pas à du streaming, mais à une simple offre de stockage de fichiers musicaux qu’il vend déjà par ailleurs : « Le Cloud Player est une application qui permet aux clients de gérer et de lire leur propre musique. C'est comme n'importe quel autre gestionnaire de médias. Nous n'avons pas besoin d'une licence pour mettre à disposition le Cloud Player ».

Amazon simple hébergeur ?

Aucun titre ne sera ainsi vendu via ce nouveau service Cloud Drive qui constitue simplement un espace de stockage privé accessible depuis un navigateur ou une application mobile (uniquement sur Android pour l’instant). « La fonctionnalité d'enregistrement des fichiers MP3 vers le Cloud Drive est la même procédure que lorsqu'un client sauvegarde sa musique sur un disque dur externe ou même sur iTunes », se justifie un porte-parole d’Amazon.

Reste désormais à savoir si Sony Music poussera plus loin sa mise en garde. La major pourrait remettre en questions les droits d’exploitation de son catalogue ou aller plus loin et attaquer Amazon en justice. Ce dernier devrait alors faire valoir sa nature de simple hébergeur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • nomura
    Du moment qu'Amazon ne permet que le stockage de la musique achetée ailleurs, Sony va se casser les dents.
    0