Sony PFR-V1 : un casque étrange, mais haute performance

Sony PFR-V1 Le constructeur japonais vient de présenter un casque audio original, reprenant le concept de la marque AKG avec son K1000. Ce casque est, soyons honnêtes, trop loufoque pour être porté à la vue de tous. Mais peut-être certains mélomanes peuvent se sacrifier pour l’amour du bon son. Le sacrifice en question est de taille : outre l’aspect esthétique, c’est aussi l’aspect financier qu’il faut braver. En effet, ce casque est annoncé à un prix public de 540$.

Un système ingénieux

Le Sony PFR-V1, tout comme l’ AKG K1000 est un casque de type ouvert (c’est le moins que l’on puisse dire). Son innovation se base sur le fait que l’écoute se fasse par de minis haut-parleurs judicieusement placés près de l’oreille, à la place des écouteurs traditionnels. Le placement est essentiel, puisque le son sortant est dirigé sur la paroi de l’oreille pour être renvoyé dans le conduit auditif par réverbération.

Résultats

Ce système apporte une large plage de fréquence (35 Hz – 25 KHz), et une meilleure séparation des types de sons sortants. Ainsi, les basses, les aigus et les médiums sont équilibrés. Nous apprécions aussi une très faible impédance (capacité à transformer l’électricité en son), expliquée en partie par son alimentation indépendante par le biais de piles AAA. Cela signifie qu’il peut être utilisé avec un baladeur.

Sony PFR-V1 AKG K1000

Zoom sur le Sony PFR-V1
On va aimer On va regretter
La qualité sonore Le design
Faible impédance et autonomie (45 heures 2xAAA) Le prix