Sony rachète Sony Ericsson à Ericsson

La marque Sony Ericsson vit certainement ses derniers instantsLa marque Sony Ericsson vit certainement ses derniers instantsC’est désormais acté, Ericsson va vendre ses parts (50 % pour 1,05 milliards d’euros) de la co-entreprise Sony Ericsson à son partenaire. Sony sera désormais le seul propriétaire du fabricant de mobile, validant ainsi sa stratégie « quatre écrans ».

« Nous allons pouvoir proposer plus vite et plus largement à nos clients des smartphones, ordinateurs portables, tablettes et télévisions connectés de façon transparente les uns aux autres et ouvrir de nouveaux mondes de divertissement en ligne », a argumenté dans un communiqué Howard Stringer, PDG de Sony.

Vers une disparition de la marque ?

Ce rachat permet également au groupe japonais de mettre la main sur de nombreux brevets, désormais nerfs de la guerre du secteur mobile : « avec une activité smartphone dynamique et l'accès à une propriété intellectuelle importante sur le plan stratégique, notamment par les accords de licence partagée, notre stratégie sur quatre écrans est en place », continue Howard Stringer.

Ericsson désormais débarrassé de cette activité en direction du grand public va pouvoir se concentrer sur son activité principal d’équipementier de réseaux destinés aux opérateurs. La précision n’a pas été apportée par le communiqué, mais nul doute que la marque risque désormais de disparaitre, exclusivement au profit de Sony.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • made72
    je sur un fan de sony j'aime les sony Ericsson j'aime tout les nouveauté de Ericsson
    0
  • micaub
    made72je sur un fan de sony j'aime les sony Ericsson j'aime tout les nouveauté de Ericsson

    Merci pour ce commentaire d'un grand intérêt...

    Sinon, ça va faire bizarre de retrouver des téléphones Sony (et surtout de ne plus voir de téléphones Ericsson). Mais la décision de Sony est pertinente quand on voit la démarche multi-écran entamée il y'a peu par Microsoft.
    Ainsi, Sony va pouvoir s’aligner sur ce dernier qui comptait se lancer par exemple dans les jeux multi-plateformes qui pourraient être entamés sur console, continués sur smartphone puis terminés sur ordinateur.
    0
  • goome
    tu es bien réveillé !!
    De plus j'ai le même pb que NameL3ss !! sujet non consultable !!!
    0