Sony FED : les avantages du CRT et du LCD réunis

Sony FED 19,2 poucesSony s’est retiré du marché des écrans LCD mais continue à développer des projets en marge comme des dalles OLED et FED (Field Emission Display).

Il a tout d’un CRT...

C’est ce FED qui revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Le constructeur japonais avait annoncé son développement l’année dernière. Il s’agit d’une technologie qui se situe à mi-chemin entre le CRT et le LCD lorsque l’on considère le produit fini.

Le FED réunit les avantages du tube cathodique et du LCD en proposant une excellente qualité d’image pour un faible encombrement. Fonctionnant comme un CRT par bombardement d’électrons, le FED préfère utiliser des nanotubes, plus fins, à un canon à électrons qui grossit conséquemment les écrans CRT.

...même quelques inconvénients

Avec un tel procédé, Sony garantit un contraste, une qualité de rendu et un temps de réponse très proche d’un écran cathodique. De plus, il semblerait que le FED consommerait moins d’énergie qu’un LCD classique. Cependant, puisqu’il y a comparaison avec le CRT, il est de bon ton de noter que l’on observe aussi le retour du balayage qui est source de fatigue, mais qui fournit aussi une meilleure réactivité.

Un premier modèle présenté en 2007

Pour rappel, le premier écran FED dévoilé par Sony est un 19,2 pouces affichant une résolution de 1280 x 960 pour une luminosité de 400 cd/m² et un contraste de 20 000:1. Les angles de visions à 180° et le rafraîchissement entre 24 et 240 images par seconde sont à l’image du CRT.

Des performances alléchantes pour cet écran qui n’est pas commercialisé. Aux dernières nouvelles, Sony devrait sortir un modèle 60 pouces pour les consommateurs haut de gamme. Par la suite, des dalles plus abordables parviendraient au grand public. En attendant, le LCD a encore de beaux jours devant lui.